Critique The Gamer

Critique The Gamer

Cette critique concerne une histoire réalisée dans un format encore peu connu, qui est le Webtoon. C’est un format utilisé surtout par les artistes coréens, mais qui commence à se répandre de plus en plus. Il est adapté au web comme son nom l’indique, et pour continuer à lire, il faut faire défiler la page vers le bas.

The Gamer est réalisé par l’auteur Sung Sang-Young, et les dessins sont de Sang-Ah. Il comporte plus de cent trente chapitres, et a commencé à être publié le 5 septembre 2013.

L’histoire de The Gamer raconte les aventures de Han Jee-Han, un étudiant qui découvre un jour qu’il possède un pouvoir qu’il nomme The Gamer. Ce pouvoir a fait de lui un personnage de jeu vidéo dans la vraie vie.

Une histoire originale

Han Jee-Han est un geek accroc aux jeux vidéo, mais voilà, un beau jour, sa réalité s’est transformée en jeu vidéo. Il est devenu un personnage de jeu avec un niveau, des stats, des compétences. Jee-Han ne sait pas d’où lui viennent ses pouvoirs et ce qu’il doit en faire.

Dans The Gamer, on retrouve tous les codes des RPG ou MMORPG. Au fil de l’histoire, il va accumuler de l’expérience et monter de niveau.

The Gamer
La fenêtre de stats de Han Jee-Han

Très vite, Jee-Han va découvrir la face cachée du monde. Il n’est pas le seul à posséder des pouvoirs, il existe un grand nombre de personne qui sont dans son cas. Une société parallèle existe depuis la nuit des temps. Elle regroupe les différentes factions de personnes possédant des talents mystiques, l’Abysse.

S’en suit une lutte pour survivre, car il n’y a qu’une seule loi pour les gens de l’Abysse : les faibles doivent périr.

Les personnage sont variés et attachants. Il y a Shin Sun-Il, l’ami
d’enfance de Jee-Han qui fait parti d’une faction influente de l’Abysse, et qui l’aidera à s’améliorer en le guidant. Un spécialiste des arts martiaux et héritier de son clan.

Sun-Il
Shin Sun-Il

Lolikiano Mistream, une puissante sorcière aux allures de gamine qui cache son âge, qui sera le maître de Jee-Han dans le domaine de la magie.

Kwon Shi-Yun, une camarade de classe du héros qui appartient aussi à l’Abysse. Elle cherche à faire honneur à son clan et voit le garçon considère le garçon comme une gène.

D’un point de vue du dessin, je trouve ça vraiment sympa. L’artiste s’est donné la peine de tout faire en couleur.

Conclusion

C’est une histoire agréable à lire, même si je ne suis pas un grand fan du format de l’oeuvre, on se laisse rapidement entraîné dans l’histoire et on n’y prête plus attention. Je ne peux que vous recommander de lire cette histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *